RETOUR À NOTRE BOUTIQUE

Le petit frère Guy de Jésus-Marie écrit de la poésie depuis de nombreuses années. Il avait commencé avant même de joindre la communauté des Petits frères de la Croix. Le lancement de son premier recueil de poèmes a eu lieu lors de la fête des Retrouvailles de 2016. Le petit frère Guy aime écrire des poèmes courts, particulièrement des haïkus, qui sont une forme de poésie de tradition japonaise. Vous pourrez découvrir et apprécier la plume de ce moine-poète en vous procurant le livre "Poésie Musique de l'âme" au magasin du monastère ou dans votre librairie préférée.

Guy de Jésus-Marie (2016). Poésie Musique de l'âme. Québec, Éditions Saint Joseph, 114 pages

Pour commander aux Éditions Saint-Joseph :

Poésie, Musique de l'âme

Jacques Gauthier qui a préfacé ce livre a publié sur son blogue un commentaire à ce sujet :

Poésie, musique de l’âme

p1010166

Suite à son lancement au monastère le 10 août au moment de la fête des Retrouvailles 2014, l'ouvrage sur l'histoire de notre communauté rédigé par M. Michel O'Neill, sociologue et professeur émérite de l'Université Laval, est maintenant disponible. Vous pouvez vous le procurer au magasin du monastère de même que dans votre librairie préférée. Il est de plus accessible en versions électronique et pour tablette numérique sur le site des Presses de l'Université Laval. Sur ce site (cliquez sur l'image de la couverture pour vous y rendre), on peut aussi commander la version papier et feuilleter les 20 premières pages du livre, incluant la préface, l'avant propos et la table des matières ainsi que visionner une courte capsule vidéo où l'auteur présente son ouvrage.

O'Neill, Michel (2014). L'épopée des Petits frères de la Croix. Histoire d'une nouvelle communauté monastique québécoise dans l'Église catholique d'aujourd'hui. Québec, Presses de l'Université Laval, 232 pages.Couverture

Cliquez sur l'image pour aller sur la page internet des Presses de l'Université Laval.

 

publication2

Cliquez sur l'image pour consulter la table des matières.

Cet ouvrage sans prétention nous ouvre une fenêtre inédite sur l’enfance et la jeunesse de Michel Verret, prêtre, et livre une perspective intéressante sur le cheminement du fondateur des Petits frères de la Croix et son héritage.

Nul ne pouvait mieux que son frère bien aimé et complice, Bruno Verret, nous révéler quelques moments charnières de sa vie. Dans un style sobre, sans lyrisme séducteur mais avec la voix du cœur, l’auteur s’attache à combler l’écart entre une vie remarquable et une existence discrète, en donnant à lire et à comprendre le parcours d’un homme pas comme les autres. L’ouvrage est enrichi de témoignages de personnes qui ont vécu avec Michel Verret à divers moments de son existence.

On ne peut qu’être ébloui par la détermination de ce bâtisseur marqué par la grâce et par la puissance spirituelle qui l’anime, de sa tendre jeunesse à sa condition de prieur, sans oublier ses sept années en ermitage. Découvrir l’homme et son œuvre, c’est aussi réfléchir sur l’état de notre propre foi.

Sa formation, ses talents et son charisme auraient pu propulser Michel Verret aux plus hautes fonctions dans l’Église. Il a plutôt choisi d’être Petit frère et de réaliser ce que Charles de Foucauld n’avait pu créer de son vivant : une communauté d’adorateurs vivant l’esprit de Nazareth.

L’étoile de celui qui allait devenir le père Michel-Marie de la Croix n’est pas éteinte; elle brillera au firmament jusqu’au retour de Celui que nous attendons tous.

Publié en auto édition, l’ouvrage (120 pages, 21 photos) est en vente à la boutique du monastère de la Croix glorieuse au prix de 12$. Commandes postales acceptées au Québec au coût de 16$ (contacter le monastère pour commandes hors-Québec).  Faire vos chèques à l’attention des Petits frères de la Croix.  On peut également se le procurer en communiquant avec l’auteur au 418 842-6598.

 

publication3

Cet essai porte sur l’objet même de la théologie monastique, à savoir: les relations de l’être humain avec Dieu, notamment dans l’histoire du salut et dans le mystère de l’union à Dieu. De fait, l’intuition fondamentale qui l’a inspiré, c’est que tout être humain, quel qu’il soit, a été créé en vue de vivre des épousailles avec son Créateur. D’où sa dignité inouïe en tant que modelé à l’image de Dieu et orienté dynamiquement vers son Principe.

Pour mener sa réflexion, John Cannon a suivi l’évolution du thème de la nuptialité qui court dans toutes les Écritures et traverse toute l’histoire du salut.

En effet, par son originalité et par l’étendue de son rayonnement, le thème sponsal éclaire l’ensemble du mystère chrétien. Ce mystère ne peut évidement pas se réduire à la nuptialité, mais l’auteur, en privilégiant ce thème, nous permet de mieux saisir dans toutes ses nuances l’objectif ultime du mystère en question: la divinisation de l’être humain où la grâce elle-même et le désir purifié participent à l’avènement de l’homme nouveau, nuptialisé dans le Christ, et filialisé par l’Esprit.

Cet essai de théologie monastique et d’anthropologie théologique puise aux sources scripturaires, historico-religieuses, dogmatiques et patristiques de la symbolique nuptiale. L’auteur s’attarde sur quelques-uns des grands moments de contemplation de cette proposition amoureuse offerte à l’humanité, à l’Église et à tout être humain. Une écriture haut de gamme qui réjouira les plus exigeants.

 

Cannon, J. (2005). Voici l'époux. Québec: Anne Sigier, 400 pages.

En vente au monastère ou chez votre libraire

Écouter les audios des enseignements.